Présentation

L’IHPST (Institut d’histoire et de philosophie des sciences et des techniques) est l’hĂ©ritier de l’« Institut d’histoire des sciences », crĂ©Ă© en 1932, devenu ensuite « Institut d’histoire des sciences et des techniques » (1933), sous l’autoritĂ© de l’UniversitĂ© de Paris. En 2002 fut crĂ©Ă© l’UnitĂ© Mixte de Recherche « Institut d’Histoire et philosophie des sciences et des techniques », sous tutelle du CNRS et de l’UniversitĂ© Paris 1-PanthĂ©on Sorbonne (voir historique).

Au cours du temps, la prioritĂ© intellectuelle a Ă©voluĂ© : histoire des sciences (1932-1970), logique (1970-2002), philosophie des sciences (depuis 2002). L’Institut a cependant toujours rassemblĂ© des chercheurs de double compĂ©tence, scientifique et philosophique.

Le mot d’ordre « Philosophie des sciences Â» ne prĂ©juge ni des Ă©coles de pensĂ©e ni des mĂ©thodes, ni des sujets de recherche prioritaires, appelĂ©s Ă  varier en fonction des membres appartenant Ă  l’unitĂ©. L’analyse conceptuelle, les approches formelles et l’histoire, mĂ©thodes courantes de la philosophie des sciences, sont Ă©galement encouragĂ©es, pour autant que le but soit philosophique.

L’IHPST est actuellement constituĂ© de cinq Ă©quipes :

Chaque chercheur est rattaché prioritairement à l’une de ces équipes. Celles-ci ne constituent pas toutefois des entités indépendantes. Les collaborations et appartenances transversales sont encouragées.