IMOCRANTE Marina

Post-doc (IHPST - CNRS, Université Franco Italienne)
Ancienne doctorante, San Raffaele - IUSS et IHPST - Paris 1

Depuis le 1er décembre 2018, je travaille sur un projet de recherche post-doctorale intitulé << Philosophie des mathématiques et changement conceptuel >>, financé par l'Université Franco Italienne, à l'IHPST et en collaboration avec le IUSS Center for Neurocognition, Epistemology and Theoretical Syntax de Pavie.

Ma thèse, réalisée en cotutelle entre l'Université Vita-Salute San Raffaele - IUSS (Milan - Pavie, Italie) et l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et soutenue à Milan le 20 juillet 2017, porte sur la relation entre épistémologie des mathématiques pures et épistémologie des mathématiques appliquées. Titre de la thèse : << Which Epistemology for Applied Mathematics ? From Classical Debates to Structural Accounts >>, directeurs : Andrea Sereni (UniSR, IUSS) et Marco Panza (CNRS, IHPST, Paris I), jury : Andrea Sereni, Marco Panza, Anouk Barberousse (Paris IV), Otávio Bueno (Miami), Ciro De Florio (Cattolica), Michèle Friend (George Washington).

Mes recherches portent sur deux axes thématiques principaux : d'un coté, le débat sur les questions philosophiques posées par les applications des mathématiques aux sciences empiriques; de l'autre coté, l’étude de phénomènes de changement conceptuel à l'oeuvre au fil de l'histoire des mathématiques (pures et appliquées). À l'IHPST, je co-organise le séminaire MathsApp (avec Julien Tricard - Sorbonne Université) et l'atelier CCFR (avec Françoise Longy - IHPST, Univ. de Strasbourg II, et David Rabouin - Univ. Paris Diderot).

Équipe(s) de recherche