MARQUES Tiago

Post-doctorant, IHPST

Post-doctorant dans le cadre du programme de «Formation avancée de ressources humaines» de la Fondation pour la Science et la Technologie (Portugal), membre statutaire de l'IHPST.

Tiago Pires Marques est né à Lisbonne à 1973. Après des études en sociologie historique (DEA à l’Université Nouvelle de Lisbonne), il a obtenu un doctorat en histoire à l’Institut Universitaire Européen de Florence (2007). Consacrée aux transformations des grandes coordonnées des ordres pénaux européens dans la période de l’entre-deux-guerres, sa dissertation analyse les interactions entre normes scientifiques (en psychiatrie légale) et normes juridiques. Tiago Pires Marques s’est notamment intéressé aux transformations sémantiques des concepts psychiatriques dans le champ pénal et aux théories de la dangerosité et de la responsabilité criminelle.

A la charnière de la sociologie historique et de la philosophie de l’esprit, ses recherches actuelles développent la problématique des relations entre normes et pratiques sociales, d’une part, et les maladies mentales, de l’autre. Sous la direction de Pierre-Henri Castel, son projet de post-doctorat prend comme point de départ la phénoménologie du délire religieux et l’analyse dans les divers systèmes nosologiques de la psychiatrie et de la psychopathologie depuis la fin du 19ème siècle. Il observe, d’abord, la formation socio-historique des disciplines en question et des procédures d’objectivation scientifique. Un aspect idiosyncrasique de son projet est l’incorporation dans cette problématique des auto-observations des scientifiques concernant des états caractérisés en termes d’«expérience religieuse extrême». En même temps, les problèmes du délire et des croyances-limite sont abordés d’un point de vue épistémologique. En effet, ce type de pathologies a mené nombre de psychiatres et de psychologues à reconnaître des interactions entre l’individu neurobiologique et ses investissements subjectifs dans l’ordre symbolique où il s’insère. Comment cette démarche a-t-elle inquiété les constructions théoriques des sciences de la psyche constitue le problème central de sa recherche.

Research Team(s)