JULLIEN Caroline

Chercheure, IHPST

Post-doctorante dans le cadre d'un projet interdisciplinaire de Plateforme d'Expérimentation et de Simulation (PES) en collaboration avec ARTEM. Membre statutaire de l'IHPST

Après des études de mathématiques fondamentales, Caroline Jullien a entrepris un travail de thèse de doctorat sur les relations entre l'esthétique et les mathématiques. Ce travail, effectué sous la direction de Gerhard Heinzmann et en collaboration avec Roger Pouivet, a donné lieu à une thèse intitulée « Esthétique et modes opératoires en mathématiques – une exploration goodmanienne » qui a reçu le prix de thèse de Nancy Université en 2007 et qui est actuellement soumis à publication.

Sa double compétence, en esthétique analytique et en mathématiques, l'a conduit à travailler avec l'ARTEM - Nancy, association qui plaide en faveur de la porosité des frontières entre les sciences et l'art. Aujourd'hui post doc à l'IHPST, elle concentre ses travaux sur les problématiques scientifiques liées à la représentation et la modélisation du paysage, dans un sens large, ainsi que sur les enjeux philosophiques du concept de paysage Ses travaux s'articulent selon un axe théorique, celui qu'elle développe à l'IHPST, et selon un axe davantage empirique, mené au sein d'ARTEM, consistant en l'élaboration d'une Plateforme d'Expérimentation et de Simulation sur différents sites Lorrains.

Research Team(s)