Philosophie de la biologie et de la médecine

Responsable (s)

Dans la philosophie de la médecine, un mouvement d’autonomisation s’observe qui aboutit à mieux distinguer le questionnement philosophique et l’enquête historique. Cependant à la différence de ce qu’on observe en philosophie de la biologie, les questions épistémologiques et éthiques coexistent et se chevauchent souvent. Ces clivages disciplinaires, il faut y insister, relèvent d’une exigence méthodologique en matière de recherche. En pratique, les individus et les institutions d’enseignement s’efforcent d’associer les cultures impliquées dans ces domaines.

Thèses


Thèses en cours

Une approche épistémologique de l’identité biologique des clones : entre déterminisme épigénétique et variabilité génétique silencieuse, la part inexpliquée du phénotype
Sous la direction de
Prévention et prédiction : comment penser l'anticipation dans les sciences médicales ? Enquête historique et épistémologique
Sous la direction de
Au-delà du tout génétique : une perspective organisationnelle sur l’hérédité et ses implications en biologie de l’évolution
Sous la direction de
Philosophie et éthique du soin
Sous la direction de
Diagnostic et dépistage prénatal : les maladies génétiques posent-elles un problème spécifique ?
Sous la direction de
Emergence computationnelle et regles des automates cellulaires
Sous la direction de
Fonction et physiologie : la notion de fonction dans la physiologie contemporaine
Sous la direction de
Addiction et participation du patient à la décision médicale
Sous la direction de
Explaining Mental Disorders with Kinds
Sous la direction de

Pages