Séminaire Général de l'IHPST

Séminaire général : 2012-2013

Séminaire général de l'IHPST : Erik Weber

French
Monday 11 February 2013 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

Nous recevrons Erik Weber (Centre for Logic and Philosophy of Science, Université de Gand, Belgique) autour du thème "Levels of Explanation in the Pragmatic Approach to Scientific Explanations".

 

Séminaire général de l'IHPST : Max Kistler

French
Friday 22 March 2013 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

Nous recevrons Max Kistler qui interviendra sur "Les variables de haut niveau peuvent-elles être des causes ? ".

A la suite de cette conférence, nous nous réunirons avec tous ceux qui le désirent pour faire un premier bilan et préparer le séminaire général de l'année prochaine. Il faut en particulier réfléchir au thème de l'année prochaine. Toutes les suggestions pour améliorer le séminaire - dont je rappelle les deux missions : introduire de la transversalité et contribuer à la formation des doctorants - sont bienvenues.

Ceux qui ne peuvent pas assister à cette réunion peuvent nous communiquer leurs remarques et suggestions.

Commission des doctorants : Alexandra Arapinis, Françoise Longy, Antonine Nicoglou, Peggy Tessier

Séminaire Général de l'IHPST : Marcel Weber

French
Monday 8 April 2013 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

Marcel Weber (Université de Genève) intervient sur "Experimental Modeling in Biology".

Séminaire général : Hervé Zwirn

French
Monday 13 May 2013 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

Nous avons le plaisir de recevoir Hervé Zwirn (Paris 7) qui intervient sur le sujet : "déterminisme et imprédictibilité".

L'imprédictibilité du comportement d'un système est traditionnellement attachée soit à un indéterminisme essentiel comme en mécanique quantique, soit à une connaissance incomplète ou incertaine des lois qui le régissent ou de son état initial, soit au phénomène de sensibilité aux conditions initiales (qui se ramène en fait à une connaissance imparfaite de l'état initial), soit à un volume trop important de données à prendre en compte simultanément. On a donc tendance à penser intuitivement qu'un système décrit par des lois déterministes et simples et dont l'état initial est parfaitement connu aura un comportement facilement prévisible. Il n'en est rien. Des systèmes déterministes simples peuvent s'avérer totalement imprédictibles (dans un sens que nous préciserons). Ils sont sujets au phénomène d'irréductibilité computationelle, concept dont nous tenterons de donner une définition formelle satisfaisante. Ce concept joue un rôle important, que nous évoquerons, dans la compréhension des phénomènes émergents.

Séminaire général : 2013-2014

Séminaire général de l'IHPST : Stéphanie Ruphy #1

French
Monday 23 September 2013 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

Nous avons le plaisir de vous informer que le séminaire général reprend avec la conférence de Stéphanie Ruphy (Université Pierre Mendès France, Grenoble ; IHPST) intitulée : "Réductionnisme et métaphysique. Peut-on être naturaliste sans être pluraliste?".

Séminaire général de l'IHPST : Robert Inkpen

French
Monday 21 October 2013 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

Robert Inkpen (Principal Lecturer in Geography at Portmouth University) interient sur le thème "Finding causes in physical geography".

Abstract : This presentation uses case studies from environmental reconstruction and geomorphology to illustrate the problems associated with trying to find causes in physical geography. Finding causes in physical geography involves a complex marshalling of the interplay between theory, evidence and belief. Theory underpins and directs the search for evidence but the evidence collected is itself judged in the light of the belief associated with the theory and with other evidence related to the theory. Physical geography is both an historical and a field science focused on finding evidence for causation in the field. This field becomes the arena in which evidence of causation is in competition with information destroying processes that vary in both time and space. Field evidence is unlikely to provide a sufficient basis for deciding between competing theories and causes; field evidence will always have issues of underdetermination. Although experimental techniques can be employed to supplement field evidence, such field experiments are themselves likely to be open to the similar issues of ambiguity in interpretation. In finding causes in physical geography the degree of belief in evidence and the network of arguments used to support this belief is a key aspect in resolving this underdetermination, although such resolution is always temporary and conditional.

Suggested Reading

Inkpen, R. and Wilson, G. 2009. Explaining the past: abductive and Bayesian reasoning. The Holocene, 19, 329-334. 
Turner, D. 2005. "Local underdetermination in the historical science". Philosophy of Science, 72, 209-230

Séminaire Général de l'IHPST : Professeur D.Murphy

French
Monday 20 January 2014 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

Nous avons le plaisir de recevoir Dominic Murphy (University of Sydney) qui intervient sur : "Varieties of Explanation in Psychiatry".

Une part de pizza vous sera offerte une dizaine de minutes avant le début du séminaire.

Séminaire général de l'IHPST : Maël Lemoine

French
Monday 10 February 2014 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

Maël Lemoine ((Université de Tours/INSERM U930/IHPST) intervient sur le sujet : "Explications "satisfaisantes" en médecine".

Les modèles inférentiels de l'explication scientifique (comme le modèle déductif-nomologique ou le modèle inductif-statistique) peuvent rendre compte d'aspects limités de l'explication en médecine. Notamment, ils ne peuvent rendre compte d'une part essentielle de ce qui rend une explication satisfaisante: sa conformité à des exigences spécifiques d'un domaine scientifique. Plus récemment, des philosophes ont proposé des modèles de l'explication biomédicale (Schaffner) et de l'explication médicale (Thagard), qui, bien qu'éclairant d'autres aspects d'une explication satisfaisante, ne rendent toujours pas compte de cette spécificité "domaine-dépendante". En analysant un cas clinique, et en m'appuyant sur une approche dite "pragmatique" (Bromberger) de l'explication, j'essaierai de mettre en évidence quelques-unes des propriétés d'une explication satisfaisante en médecine.

Vous trouverez ci-dessous les prochaines dates et les prochains orateurs :

  • Mars : lundi 17
    Mauricio Suarez, Univ. Madrid
  • Avril : mardi 29
    Carol Cleland, Univ. of Colorado
  • Mai : lundi 19 mai
    Philippe Huneman, IHPST
  • Juin : lundi 30
    Nancy Cartwright, Univ. Durham

Séminaire général de l'IHPST : Mauricio Suarez

French
Monday 17 March 2014 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

Nous vous informons que la prochaine séance du séminaire général se tiendra le lundi 17 mars de 12h30 à 14h. Nous avons le plaisir d'écouter Mauricio Suarez (Univ. Madrid) sur le sujet : "Propensities and Statistical Modeling"

Les prochaines dates et les prochains orateurs sont les suivants : 

Avril : mardi 29
Carol Cleland - Univ. of Colorado

Mai : lundi 19 mai
Philippe Huneman - IHPST

Juin : lundi 30
Nancy Cartwright - Univ. Durham

Séminaire général de l'IHPST : Carol Cleland

French
Tuesday 29 April 2014 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

Séminaire général : Philippe Huneman

French
Monday 19 May 2014 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

Nous vous informons que la prochaine séance du séminaire général se tiendra le lundi 19 mai à 12h30. Nous aurons le plaisir d'écouter Philippe Huneman (IHPST) sur le sujet suivant : "Explications, topologies, mécanismes : diversifier le tableau des stratégies explicatives en écologie, biologie évolutive et au-delà".

Il est de plus en plus courant dans la littérature en philosophie des sciences de souligner que les explications dévoilent des mécanismes – sans forcément qu’un consensus notable s’attache à ce terme. La thèse maximaliste selon laquelle toute explication explicite un mécanisme, défendue par ceux qu’on appelle les « néomécanicistes » (Glennan, Craver, Machamer, Darden) et très en faveur parmi les philosophes de la biologie, a pour elle l’avantage d’échapper aux complexités métaphysiques qu’entraînent le recours aux notions de loi ou de causalité dans la conception de l’explication scientifique ; corrélativement, elle semble mieux coller à la pratique scientifique elle-même, en particulier dans le domaine des neurosciences (Craver 2007) et de la biologie moléculaire (Darden 2006).

D’autres auteurs ont toutefois soutenu que non seulement certaines explications ne consistaient pas en une explicitation d’un mécanisme, mais encore, qu’elles tiraient leur vertu explicative de la négligence explicite des mécanismes en jeu. Une notion d’ « explication mathématique » défendue en ce sens par Batterman (2001, 2010) a été au centre d’un débat récent.

Le présent exposé s’inscrit dans cette approche. De nombreuses explications en écologie et biologie évolutive consistent en la mise au jour de propriétés topologiques ou géométriques d’un espace attaché au système qu’on étudie (Huneman 2010). Cette stratégie explicative est développée, de manière systématique, dans un contexte de modélisation par des graphes d’interaction (travaux en écologie, en sociologie, en neurosciences), mais pas seulement. 

Après une brève caractérisation des explications topologiques l’exposé indiquera certains contextes et certaines problématiques dans lesquelles elles sont susceptibles d’être développées, puis interrogera l’articulation entre explications topologiques et explications mécanistes, en insistant sur la fécondité épistémologique d’une approche pluraliste, et l’intérêt philosophique de maintenir une distinction entre ces deux modes explicatifs.

Séminaire général : 2014-2015

Cette année, le séminaire général portera sur le thème "explications scientifiques".

Responsable (s): 

Séminaire général de l'IHPST : Domenico Napoletani, Danlele Struppa et Marco Panza

Undefined
Monday 15 December 2014 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

Nous aurons le plaisir de recevoir Domenico Napoletani, Danlele Struppa respectivement Assistant Professor et Chancellor de la Chapman University et Marco Panza qui interviendront sur le sujet "Agnostic science: how big data and high performance computing are changing science and mathematic". Une part de pizza vous sera offerte une dizaine de minutes avant le début du séminaire.

Séminaire général de l'IHPST : Jessica Bolker

Undefined
Monday 13 April 2015 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

Nous aurons le plaisir d'accueillir Jessica Bolker, Associate Professor, University NewHampshire.

Titre :  Using models: from biology to philosophy, and back
Résumé : The first part of this talk focuses on philosophy of biology: specifically, epistemological issues related to the use of model organisms in biological research. These issues include the importance of biological and epistemological contexts, and matters of similarity, representation, and inference. The second part examines the implications of these epistemological concerns in the realm of translational science (that is, translating basic biological research findings into biomedical applications), which relies heavily on animal models as proxies for humans. Translational science faces many challenges; I argue that some of them may arise from the way animal models are used. A philosophical perspective on models can help to identify epistemological obstacles to translation, and contribute to overcoming them. This approach exemplifies Bill Wimsatt’s “philosophy for biology”, and may help bridge the disciplinary gap between philosophy and science, as well as the
translational gap between mice and men.

Séminaire général de l'IHPST : Julie Jebeile

Undefined
Monday 9 February 2015 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

Le rôle ambivalent des idéalisations dans les modèles scientifiques

En sus des principes théoriques, les modèles scientifiques contiennent des idéalisations, c’est-à-dire des déformations délibérées des propriétés du système cible. A cause de ces idéalisations, les modèles sont souvent considérés comme des représentations fausses. Néanmoins, ils sont fréquemment utilisés par les scientifiques pour prédire ou pour expliquer le comportement des systèmes qu’ils décrivent. Cette apparente contradiction a relancé la question du réalisme scientifique. La plupart des auteurs ont ainsi cherché à déterminer les conditions sous lesquelles les idéalisations peuvent être autorisées au sens où elles ne mettent pas à mal la fonction représentative des modèles. Après avoir exposé les thèses principales de ces auteurs, je montrerai qu’ils omettent un aspect important des idéalisations : celles-ci confèrent aux modèles la vertu d’être intelligibles, vertu indispensable à la fois au travail prédictif et au travail explicatif. Je soutiendrai ainsi que cet aspect doit être pris comme un critère d’acceptation à part entière des idéalisations dans les modèles.

Séminaire général de l'IHPST : Stephan Hartmann

Undefined
Monday 2 March 2015 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

Stephan Hartmann (MCMP/LMU Munich), "Understanding (With) Toy Models".

Abstract

Toy models are highly idealised and extremely simple models. Although toy models are omnipresent across virtually all scientific disciplines, toy models are a surprisingly under-appreciated subject in philosophy of science. The main philosophical puzzle regarding toy models consists in that it is simply an unsettled question what the epistemic goal of toy modelling is. One interesting and promising proposal for answering this question is the claim that the primary function of toy models is to provide individual scientists with understanding. The aim of this paper is to precisely articulate and to defend this claim. The talk is based on joint work with Dominik Hangleitner and Alexander Reutlinger (MCMP/LMU Munich).

Séminaire général : 2015-2016

Responsable (s): 

Séminaire général : Bernadette Bensaude-Vincent

Undefined
Monday 21 March 2016 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

L'intervention de Mme Bensaude-Vincent portera sur : "La biologie de synthèse comme exemple de technoscience".

Résumé :
Après une mise au point sur la définition  de technoscience, je montrerai que la biologie de synthèse telle qu'elle se développe depuis une quinzaine d'années, illustre les trois traits majeurs qui distinguent ce concept:

  1.  un sujet pluriel,
  2.  un objet défini par ses opération,
  3.  la promotion de valeurs épistémiques et non-épistémiques.

Séminaire général : Dominique Raynaud

Undefined
Monday 2 May 2016 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

Le séminaire général de l'IHPST a le plaisir d'accueillir Dominique Raynaud (Maitre de conférence à l'Université de Grenoble).

Titre de la conférence : Qu'est-ce que la technologie?

Résumé:
Dans une note intitulée « À la recherche de la technologie », Maurice Daumas rappelait combien il est vain de vouloir faire la synthèse des définitions de la technologie. Le terme a tant de significations, de la simple technique à l'étude des milieux techniques, qu'il paraît plus judicieux de prendre l'un de ces sens et de définir sa portée et ses limites -- par exemple: la technologie comme ensemble des objets et procédés utiles basés sur des connaissances scientifiques.

Séminaire général : Gilbert Hottois

Undefined
Monday 8 February 2016 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

Le séminaire général de l'iHPST a le plaisir d'accueillir pour la première conférence sur le thème Sciences, techniques et technologies le Professeur Gilbert Hottois (prof. émérite de l’Université libre de Bruxelles). Cette conférence est la première d’un cycle de cinq, dont vous avez le planning à la fin du message.

Titre de la conférence : Transhumanisme : une philosophie pour une espèce technicienne ?

Plan de la conférence :

0. Transhumanisme et posthumanismes

1. Condorcet et la référence aux Lumières

2. Julian Huxley : le transhumanisme comme humanisme évolutionnaire

- Note sur le matérialisme transhumaniste

3. Teilhard de Chardin et le transhumain

- Note sur transhumanisme, transcendance et religion

4. Nick Bostrom : le paradigme de l’évolution et de l’amélioration au cœur d’un nouveau « Grand Récit »

- Note sur la critique du paradigme thérapeutique dominant

5. Notre espèce technicienne selon Andy Clark : une anthropologie technologique

6. Conclusions : En quel sens peut-on parler d’humanisme à propos du transhumanisme 

Séminaire général : Mathieu Charbonneau

Undefined
Monday 11 April 2016 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

Le séminaire général de l’iHPST a le plaisir d’accueillir Mathieu Carbonneau (Post-Doc au Departments of Philosophy and Cognitive Science Central European University, Budapest). Il nous parlera de:

Mémoire et matière : contraintes matérielles et processus génératifs dans l’évolution culturelle

Résumé: 

La transmission sociale est un processus complexe. Les tenants de la théorie de l’évolution culturelle mettent généralement l’accent sur la dimension informationnelle de la transmission sociale: apprentissage, stabilisation et transformation des représentations mentales. Or, les représentations mentales sont des entités privées, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas directement accessibles à autrui. De ce fait, pour transmettre une connaissance, celle-ci doit être exprimée par la production matérielle de représentations publiques – qu’il s’agisse de gestes, de paroles ou d’objets. La production de représentations publiques est intimement liée à un large éventail de processus cognitifs, corporels, instrumentaux et écologiques. Je défendrai ici la thèse selon laquelle ces facteurs structurent la transmission sociale et servent à la fois de facilitateurs et de contraintes pour l’évolution des cultures. J’aborderai trois problèmes centraux de la théorie de l’évolution culturelle : le caractère graduel de l’évolution culturelle, la génération d’innovations culturelles et les origines de l’évolution culturelle cumulative. Ces aspects gagnent à être abordés en prenant au sérieux le fait que les traditions culturelles et techniques dépendent de la structure et de la nature matérielle des processus génératifs impliqués dans la transmission sociale.

Séminaire général : Vincent Israel-Jost

Undefined
Monday 6 June 2016 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

Nous avons le plaisir d’accueillir Vincent Israel-Jost actuellement en post-doc à l’Université de Louvain-La-Neuve. Son intervention s'intitule : Le traitement numérique des données et son rôle dans l'investigation empirique.

Résumé :
Les instruments d'imagerie, les détecteurs ou les instruments de mesure qui interviennent dans l'investigation empirique ont déjà fait l'objet d'intenses discussions chez les philosophes, essentiellement pour évaluer leur contribution à l'établissement d'une véritable connaissance scientifique. Cependant, en l'espace d'une vingtaine d'années, la plupart de ces instruments sont devenus numériques, c'est-à-dire que les données qu'ils produisent sont des nombres ou des listes de nombres qui renvoient au phénomène que l'on cherche à étudier. A la suite de ce "tournant numérique", qui voit l'ordinateur prendre une place prépondérante dans les laboratoires scientifiques pour stocker ces données, les échanger ou encore les visualiser, une pratique prend de plus en plus d'importance : le traitement des données. Les données numériques deviennent des objets mathématiques qui peuvent être modifiés par des algorithmes informatiques qui accomplissent des tâches diverses. Il est ainsi devenu possible de corriger des artefacts, rectifier des aberrations, déflouter des images et beaucoup d'autres choses encore.
Après un rapide tour d'horizon de ces pratiques et des questions épistémologiques qu'elles soulèvent, je me concentrerai sur l'une d'entre elles : doit-on encore privilégier l'amélioration matérielle d'un instrument (par exemple concevoir et fabriquer une optique qui corrige un certain type d'aberration) par rapport à l'amélioration que l'on peut désormais obtenir en employant des algorithmes qui traitent les données ?

Séminaire général de l'IHPST

Undefined
Monday 12 October 2015 - 12:00 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

Séminaire général - Alexander Reutlinger

English
Monday 8 June 2020 - 12:30 to 14:30
IHPST - Salle de conférence

Orateur invité : Alexander REUTLINGER (Ludwig-Maximilians-Universität München)

TBA

Séminaire général - Dernière séance

Undefined
Monday 22 June 2020 - 12:30 to 14:30
IHPST - Salle de conférence


 

Séminaire général - Friederike MOLTMANN (IHPST)

Undefined
Wednesday 3 July 2019 - 12:00 to 13:30
IHPST - Salle de conférence

Séminaire général - Hervé Zwirn

French
Monday 4 November 2019 - 12:30 to 14:30
IHPST - Salle de conférence

Hervé Zwirn

(Professeur Associé à l'Université Paris 7, Directeur de Recherche associé au Centre de Mathématiques et de leurs applications - UMR 8536 - de l'Ecole Normale Supérieure de Cachan, chercheur associé à l'IHPST)

Le raisonnement par analogie

Analogy plays an important role in science as well as in non-scientific domains such as
taxonomy or learning. We make explicit the difference and complementarity between
the concept of analogical statement, which merely states that two objects have a
relevant similarity, and the concept of analogical inference, which relies on the former
in order to draw a conclusion from some premises. For the first, we show that it is not
possible to give an absolute definition of what it means for two objects to be analogous;
a relative definition of analogy is introduced, only relevant from some point of view. For
the second, we argue that it is necessary to introduce a background over-hypothesis
relating two sets of properties; the belief strength of the conclusion is then directly
related to the belief strength of the over-hypothesis. Moreover, we assert the
syntactical identity between analogical inference and one case induction despite
important pragmatic differences.

Séminaire général - Luc FAUCHER

French
Monday 25 May 2020 - 12:30 to 14:30
IHPST - Salle de conférence

Orateur invité : Luc FAUCHER (UQAM)

Titre à venir

Séminaire général - Marie KAISER

English
Monday 27 April 2020 - 12:30 to 14:30
IHPST - Salle de conférence

Oratrice invitée : Marie KAISER (Universität Bielefeld)

TBA

 

Séminaire général - Michel BOURDEAU

French
Monday 13 January 2020 - 12:30 to 14:30
IHPST - Salle de conférence

Orateur invité : Michel BOURDEAU (IHPST)

Titre à venir

Séminaire général - Michela Massimi

English
Monday 30 September 2019 - 12:30 to 14:30
IHPST - Salle de conférence

Michela Massimi (Université d'Edinbourg, Ecosse)

Navigating the Neurath’s boat of natural kinds

What are natural kinds good for? In this paper I attend to two tasks. First, I identify four main criteria typically associated with natural kinds in the literature and review some of the problems associated with them (and related views of natural kinds). Second, I put forward a view of natural kinds that is meant to be anti-foundationalist and anti-essentialist and yet capable of delivering on the four main criteria. I illustrate it with examples from the physical and life sciences.

Séminaire général

Undefined
Monday 11 March 2019 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

Sébastien Gandon (Université Clermont Auvergne)

"Russell exotique"

Russell est connu pour avoir affirmé que l'analyse logique constituait la seule méthode philosophique légitime. Il est connu aussi que ce programme a été repris par la suite dans le Cercle de Vienne. Mais l'appel de Russell, et ceci est moins connu, a été aussi entendu dans des contextes intellectuels plus exotiques et marginaux -- par Jean Nicod en France, par Leon Chwistek en Pologne, par Norbert Wiener et Henry Sheffer aux USA, par Feng Youlan et Jin Yuelin en Chine. Le propos de la conférence est d'esquisser une étude comparative de ces réceptions exotiques de Russell. Comment l'universalisme revendiqué du programme russellien d'analyse logique acclimate-t-il les spécificités des traditions philosophiques spécifiques -- françaises, polonaises, américaines et chinoises? On oppose souvent, dans la littérature, approches "contextuelles-historiques" et approches "analytiques-logiques" des philosophies du passé. Mon propos est ici d'étudier, en historien et comparatiste, les premières tentatives d'analyses logiques de la tradition philosophique.

Séminaire général : 2016-2017

Responsable (s): 

Séminaire général : C. Helgeson

Undefined
Monday 28 November 2016 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

Notre invité sera Casey Helgeson. Il interviendra sur le thème : "Climate Change Assessments: Confidence, Probability and Decision".

ABSTRACT: The Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC) has developed a novel framework for assessing and communicating uncertainty in the findings published in their periodic assessment reports. But how should these uncertainty assessments inform decisions? We investigate how scientific input formulated in the IPCC’s novel framework might inform decisions in a principled way through a normative decision model. There are some technical details in the paper (which can be downloaded here: http://philpapers.org/rec/BRACCA-12), but the talk will be mainly conceptual and not require any technical background. (Collaborative work with Brian Hill and Richard Bradley.)

Séminaire général : F. Santoni de Sio

Undefined
Monday 10 October 2016 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

Conférence de Filippo Santoni di Sio (Assistant Professor à la Delft University of Technology) sur  "Meaningful human control over autonomous systems: a philosophical perspective »

 
Abstract : Fully Autonomous Weapon Systems (AWS), or “killer robots”, once activated, can select and attack targets without further human intervention. Autonomous Weapons Systems have raised two related ethical concerns: a) it may be wrong to give a machine control over potentially lethal activities, b) the use of AWS may create undesired gaps in responsibility attributions for military (wrong) actions. Governmental and non-governmental actors have insisted on the ethical principle of “meaningful human control” over Autonomous Weapon Systems to preserve human moral responsibility; but they have recognized the lack of a philosophical theory to give this principle a precise content. This paper aims at laying the foundation of a philosophical theory of meaningful human control over autonomous systems based on insights from the “compatibilist” literature on free will and moral responsibility, in particular the concept of “guidance control” as elaborated by Fischer & Ravizza (1998). The paper aims at giving a fresh contribution to computer and robot ethics, by systematically introducing into it an analysis of control based on the philosophical literature on free will and moral responsibility; it also aims at giving fresh contribution to the compatibilist theory of moral responsibility, by elaborating a new philosophical framework for understanding one particular kind of human control, i.e. meaningful human control over autonomous robotic systems.

séminaire général : Olivier Rey

Undefined
Monday 23 January 2017 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

Séminaire général : 2017-2018

Responsable (s): 

Séminaire général : 2018-2019

Séminaire Général - Christophe Malaterre

Undefined
Monday 11 February 2019 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

Titre : 80 années de Philosophy of Science à la loupe du topic-modeling: une approche computationnelle de l’histoire de la philosophie des sciences.

Résumé:
Qu’est-ce que la philosophie des sciences? Comment la discipline s’est-elle développée au cours du XXeme siècle? En complément des approches historiques classiques, des manuels et des anthologies, l’analyse computationnelle de corpus offre une nouvelle perspective sur ces questions. C’est ce que nous chercherons à illustrer en appliquant des méthodes non-supervisées de fouille de texte au corpus complet de la revue Philosophy of Science, depuis sa création en 1934 à 2015. Nous exposerons, dans un premier temps, la méthodologie de topic-modeling que nous avons mis en oeuvre, puis nous passerons en revue les principaux résultats obtenus, à savoir l’identification de près de 130 thèmes et leur évolution sur un peu plus de 80 années. Enfin, dans un troisième temps, nous reviendrons sur certains épisodes plus ou moins bien connus de l’histoire de la philosophie des sciences, examinés à la loupe de ces approches computationnelles.

Séminaire général - Elena Castellani

Undefined
Monday 3 December 2018 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

Elena Castellani (U. de Florence) : "Physical symmetries: an historical-epistemological survey"

Considerations based on the group theoretical notion of symmetry dominate modern physics, at all scales of the physical description. This a well known fact and current textbooks typically devote a significant part to explaining how symmetries work in physical theories and their various and far-reaching implications. Correspondingly, the role and meaning of physical symmetries have become much debated issues in the philosophy of science community. The talk aims at giving a survey of this debate's main points and arguments, highlighting how the issues discussed also relate to more traditional problems in the philosophy of science, such as the status of the laws of nature and, more generally, the relationships between mathematics, physical theory and the world. To lend some depth to the survey, the talk begins with some historical remarks, including a brief description of the historical roots and emergence of the concept of symmetry at work in modern physics

Séminaire général - Jacob Stegenga

Undefined
Monday 21 January 2019 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

Séminaire général - Jacob Stegenga (Cambridge University) - titre à venir

Séminaire général - Laurent Loison

Undefined
Monday 19 November 2018 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence
Laurent Loison (orateur)
Pourquoi faire de l’histoire des sciences ? Le présentisme critique comme articulation entre histoire, philosophie et science

La montée en puissance de la philosophie analytique et la professionnalisation croissante de l’histoire des sciences ont conduit à la séparation de plus en plus marquée, au cours de la seconde moitié du XXesiècle, de la philosophie et de l’histoire des sciences. Cette séparation, souvent justifiée par l’idée que la philosophie poursuit un objectif normatif là où l’histoire cherche à documenter le passé, si elle a donné lieu à un certain nombre de remises en cause, continue de structurer le paysage académique international, et ce y compris dans la manière dont on a souhaité renouer les liens entre ces deux disciplines.

L’objet de cette présentation est de proposer une articulation possible entre histoire, philosophie et science, que nous nommons « présentisme critique ». Cette manière de pratiquer l’histoire des sciences se distingue radicalement de la méthodologie historienne classique, précisément parce qu’elle entretient un rapport nécessaire à la philosophie et à la science actuelle. Nous montrerons que cette histoire critique l’est de deux manières : du présent vers le passé, lorsqu’il s’agit de reconstruire l’objet de l’histoire des sciences, mais également du passé vers le présent, en rouvrant des problèmes que la science du présent ignore comme tels.

Séminaire général - Mauricio Suarez

Undefined
Monday 10 December 2018 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

Explanatory Chance 

In this follow-up lecture I first argue that chance is a complex nexus with at least three distinct parts (dispositional propensities, formal probability distributions, and statistical frequency data), displaying explanatory power in stochastic models. I then distinguish two different inquiries in connection with chance. There is first the traditional endeavour to define the ontology of chance, which has characterised much of 20th century philosophy of probability, in the form of both the frequency and propensity interpretations. There is then a distinct methodological inquiry into the application of the explanatory chance nexus to all sorts of deterministic and indeterministic phenomena. This kind of inquiry has been relatively ignored by philosophers, yet stochastic modelling is common across the sciences, including the eminent tradition in mathematical statistics initiated by Von Kries and Poincaré, known as the method of arbitrary functions. 

Readings: 

Suárez, M. (2017), "Propensities, Probabilities and Experimental Statistics", EPSA15 Selected Papers: The 5th Conference of the European Philosophy of Science Association, edited by Massimi, M. et al, Springer, pp. 335-346.

Von Plato, J. (1983), "The Method of Arbitrary Functions", British Journal for the Philosophy of Science, 34 (1), pp. 37-47.

Séminaire général - Pablo Lorenzano

Undefined
Monday 7 January 2019 - 12:30 to 14:00
IHPST - Salle de conférence

Pablo Lorenzano, Universidad Nacional de Quilmes (UNQ).  

Titre : "Theoretical Change in the History of Genetics"