Séminaire PhilBioMed

Responsable (s): 
Axe thématique: 

Séminaire PhilBioMed - Mathilde Lequin

French
Tuesday 22 January 2019 - 14:00 to 16:00
IHPST - Salle de réunion

Mathilde Lequin, Université Toulouse Jean Jaurès - Combien d’espèces humaines ? Diversité des anatomies et diversité des taxons dans la paléo-anthropologie

Résumé

La paléo-anthropologie est la science qui étudie l’unité et la diversité des homininés, c’est-à-dire de la branche regroupant toutes les formes plus proches des humains actuels que des chimpanzés et bonobos actuels. Depuis les années 1990, d’importantes découvertes fossiles ont conduit à décrire quatorze nouvelles espèces d’homininés. Ces découvertes suggèrent une diversité inattendue des espèces éteintes ayant existé, et pour nombre d’entre elles co-existé, tout au long de l’évolution des homininés, y compris dans le genre Homo. En conséquence, les définitions de l’humain à ses différents niveaux taxinomiques (espèce Homo sapiens, genre Homo, tribu des Hominini) sont de plus en plus incertaines.

Je chercherai à déterminer dans quelle mesure la diversité des formes humaines reconnues dans la paléo-anthropologie constitue une donnée empirique ou au contraire une construction artificielle, qui dépend du mode de classification ou de l’échantillon fossile. Je montrerai également que l’intégration dans cette discipline de l’épigénétique, de la biologie du développement et de la paléo-génétique complique autant qu’elle enrichit le travail d’interprétation des fossiles, en rendant la signification des caractères anatomiques de plus en plus équivoque.

Bibliographie

  • Foley, R. (2005), « Species diversity in human evolution : challenges and opportunity », Transactions of the Royal Society of South Africa, 60(2), p. 67-72
  • Haile-Selassie, Y., Melillo, S. M., Su, D. F. (2016), « The Pliocene hominin diversity conundrum : Do more fossils mean less clarity ? », Proceedings of the National Academy of Sciences, 113(23), p. 6364-6371
  • Harcourt-Smith, W. (2016), « Early hominin diversity and the emergence of the genus Homo », Journal of Anthropological Sciences, 94, p. 19-27.
  • White, T. (2003), « Early Hominids – Diversity or Distortion? », Science, 299(5615), p. 1994-1997.
  • Wood, B., & Boyle, E. K. (2016), « Hominin taxic diversity: Fact or fantasy? », American journal of physical anthropology, 159, p. 37-78